NAO 2017, le Comité d’Entreprise, les élections

13
Fév

NAO 2017, le résultat

La NAO 2017 (Négociation Annuelle Obligatoire) est terminée : nous sommes dans un contexte particulier car l’Entreprise, à la demande de l’URSSAF, a supprimé le remboursement du forfait autoroute. Pour cela elle a dénoncé les accords d’entreprise des NAO précédentes dans lesquels il y avait plusieurs avantages octroyés.

Cette année ces avantages sont réintroduits. Donc vous voyez dans le tableau ci-dessous, la différence en rouge entre signer l’accord d’entreprise NAO 2017 ou ne pas le signer.

Les différences principales portent sur la revalorisation de l’indemnité kilométrique  et les primes d’astreintes : 

  • Revalorisation de l’indemnité kilométrique qui passe de 0,335 à 0,360 du km soit 7% d’augmentation en cas de signature,
  • L’ accord encadrant les astreintes ayant été dénoncé par la direction, leur indemnisation retombe au niveau précédent, soit 28€ par jour en semaine et 70€ pour WE. Nous signons cet accord d’entreprise pour maintenir les montants actuels, soit 40€ par jour en semaine et 100€ pour WE (on call et call in), .

La CFDT (Rosine Gomez) et la CFTC (Frank Turosz) ont décidé de signer cette NAO 2017, pour maintenir les avantages acquis lors des NAO précédentes. 

La CGT (Stephane Jouteux) et la CFE-CGC (Brigitte Bourla) ont quant à eux décidé de ne pas signer.

 

Les réunions du Comité d’Entreprise

Le Secrétaire du CE, élu CGT, qui a 2 ans de retard dans la publication des comptes rendu des réunions du CE, a été mis en demeure de rattraper ce retard. Il lui est rappelé que l’information des salariés est une obligation légale du CE. Et c’est le compte-rendu qui entérine les décisions du CE.

 

 

 

Le Comité d’Entreprise a informé les salariés sur un futur bâtiment pour le comité d’entreprise :

C’ était une promesse électorale, il y a 4 ans, de l’équipe CGT qui informe les salariés que :

  • L’esquisse réalisée par l’architecte est disponible.
  • Elle doit désormais faire l’objet d’un approfondissement afin d’aboutir à un avant-projet définitif qui permettra d’engager une demande de permis de construire après approbation du CE et d’Amadeus (notamment, des douches et vestiaires seront ajoutés).
  1. après 4 ans, il y a enfin une esquisse de projet. Cette esquisse a coûté 2 x 4800€ de frais d’étude
  2. cette esquisse va faire l’objet d’un approfondissement
  3. ceci afin d’aboutir à un avant projet budgété 23 000 €.
  4. cet avant projet permettra une demande de permis de construire
  5. mais seulement après l’approbation du CE et d’Amadeus
  6. la réalisation sera (ou non) décidée par la prochaine équipe qui dirigera le Comité d’Entreprise à l’issue des prochaines élections professionnelles de Mars/Avril 2017.

Bon on y rentre quand dans ces nouveaux locaux du CE ???

Si c’est toujours l’équipe CGT qui gère le CE : 4 ans pour une esquisse, il faudra bien 10 ans pour aboutir !

32 600 € déjà dépensés alors que le Secrétaire a fait en sorte de ne pas acheter le bâtiment de l’université pour un dépassement de 50 000€. Bâtiment plus proche que le projet sur le parking R6 et utilisable immédiatement.

Heureusement qu’à Bel Air l’équipe de AAA (CFDT, CFTC) est plus fiable et efficace, car en 1 an les travaux envisagés sont finis. Sans aucune aide du CE.

Après 4 ans de mandat CGT, la trésorerie du CE est excédentaire d’environ 1 million d’Euros. Le Secrétaire ne sait pas que la subvention annuelle reçue de l’entreprise doit servir au mieux être des salariés et non dormir en banque ! que de choses auraient pu être faites, au bénéfice des salariés, avec ce million !

 

Les élections professionnelles

Les élections pour le Comité d’Entreprise et les délégués du Personnel auront lieu du jeudi 23 mars 2017 9h, au vendredi 24 mars 11h, sous forme de vote électronique :

  • collège ETAM : 1 titulaire et 1 suppléant au CE et DP,
  • collège CADRE : 10 titulaires  et 10 suppléants au CE et 23 titulaires  et 23 suppléants DP.

Cette année la proportion d’hommes et de femmes sur les listes doit absolument respecter les proportions dans l’ entreprise.

Il y a pour les Cadres 2572 hommes, soit 67,2% et 1255 femmes soit 32,8%. Ce qui fait 7 hommes et 3 femmes pour le CE et 15 hommes et 8 femmes au DPs.

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour participer à ce beau projet qui est la défense et le mieux-être des salariés dans notre Entreprise. REJOIGNEZ-NOUS.

Les équipes CFDT et CFTC travaillent en totale confiance depuis des années. Nous œuvrons dans un seul but : l’intérêt des salariés et de l’entreprise.

Politiquement nous sommes sur la même ligne. Aussi pour ces élections nous travaillerons main dans la main pour le bénéfice de tous.