Égalité professionnelle (octobre 2016)

20
Oct

Exceptionnel ! En 2015 le nombre de femmes au niveau 13 à Sophia est passé de 1 (niveau stable depuis 10 ans) à 4 !

Nous saluons cette progression, en espérant qu’elle ne soit pas due à un concours de circonstance … mais bien à une prise de conscience du gâcHFhis réalisé pendant toutes ces années par l’entreprise en ne promouvant pas de femmes aux plus hauts postes.

De plus pour la deuxième année consécutive, le taux de promotion des femmes (15%) est légèrement supérieur à celui des hommes (14%). C’est malheureusement largement insuffisant pour rattraper des années de discrimination, mais tout de même un signe encourageant.

Globalement la situation reste nettement défavorable aux femmes dans l’entreprise, qu’il s’agisse des rémunérations ou de l’évolution de carrière. Plus de détail dans notre analyse du rapport égalité professionnelle.

Le monde qui nous entoure se dégrade. En France le chômage est à un niveau insupportable. Dans le monde il y a de plus en plus de catastrophes et de conflits qui coutent la vie à des millions de personnes et met des millions de personnes en esclavage.

Et quel est le dénominateur commun de ces dégradations : la situation des femmes !

Dès que ça se dégrade ce sont les femmes qui payent en premier : le chômage qui monte, les femmes payent.

30,4% des femmes qui travaillent, travaillent à temps partiel contre 8% des hommes. Et si chez Amadeus c’est du temps partiel choisi, ça n’est pas le cas ailleurs.

Les femmes n’arrivent pas à accéder aux fonctions importantes dans les entreprises.

C’est pourquoi il est vital de se mobiliser et de lutter contre le moindre petit élément en défaveur des femmes.

La petite discrimination deviendra grande si on laisse faire !

Soyons en alerte et réagissons !

Consultez le guide de la parité édité par le Haut Conseil pour l’égalité. Et voici quelques cegalite2hiffres.

plafond de verreegalite1