Suivi de la RCC 2/7 (Rupture Conventionnelle Collective)

20
Oct

English Version available here

Les chiffres au 8 octobre 2020

Le 15 octobre 2020, la direction nous annonce 324 candidatures reçues (en date du 8 octobre) :

  • 249 dossiers ont été acceptés
  • 22 dossiers sont en cours d’étude et vont recevoir une réponse dans les prochains jours
  • 28 dossiers sont en liste d’attente
  • 25 dossiers sont refusés (par la direction ou par le volontaire), dont 14 demandes reçues par P&C pour passer en commission de suivi.
Job familyObjectifNb MaxNb candidats
Product Design & Dev3%7087 fermé – wait list
Support Functions8%2028 fermé – wait list
Internal Business Solutions Mgt9%1518 fermé – wait list
Product / Service Mgt11%7566 (9 dispos)
Project Mgt & Process Improv.14%8067 (13 dispos)
Ext Consultancy Mkt Sales14%3022 (8 dispos)
Educ Services & customer, support & data Mgt24%3011 (19 dispos)
Total 320299 Reste 49
Nb refusés, tout job family confondus
Total des dossiers
25
324

Ces chiffres sont soumis à variation en fonction des réponses aux dossiers en cours, ils reflètent une image au 8 octobre 2020.
Il reste 49 places pour se porter candidat au départ volontaire. Il reste 4 « job family » ouvertes. La date de fin d’application est le 30 novembre 2020.

L’équipe CFDT reste vigilante concernant les refus, contactez-nous afin de vous accompagner ou répondre à vos questions : par mail (contact@cfdt-1a.fr), Teams ou en venant nous voir, sur rdv.

Le rôle de la commission de suivi

Rappel: la RCC est un accord sur la base du volontariat qui a été négocié entre la direction et les organisations syndicales.

Pour qu’un dossier soit finalisé, il faut l’accord de principe des deux parties : le volontaire et la direction.

La cellule de mobilité est composée de la direction ainsi que de LHH (société de consultants externes qui conseille les salariés et valide les projets professionnels). Elle donne un avis pour chaque dossier.

Dans le cadre d’un avis négatif, le salarié peut demander à son P&C Business Partner de faire appel à la commission de suivi.

Celle-ci est composée de deux membres par organisation syndicale signataire de l’accord et de la direction. Les réunions ont lieu tous les 15 jours (voir calendrier ci-dessous). Son rôle est d’étudier les cas de refus et de report de date de départ. Notre mission dans cette commission est donc d’argumenter, d’amener des éléments complémentaires à chaque cas particulier qui nous aura été soumis au préalable.

Pendant la commission de suivi, la décision finale est prise par la direction ; un mail est envoyé au volontaire ainsi qu’aux membres de la commission afin de les notifier.

Le contenu des réunions de la commission de suivi

Les réunions de la commission de suivi sont organisées par la direction sur des thématiques définies.

Lors de la réunion du 1er octobre, l’objectif était de communiquer les premiers chiffres afin mettre en place la commission de suivi et son mode de fonctionnement (voir notre première newsletter de suivi).

Lors de la réunion du 15 octobre, la thématique a porté sur les dossiers pour cause de refus pour compétence clé. Il en ressort que le métier de développeur Software devient une ressource protégée. Le départ massif des consultants, en majorité des développeurs, ainsi que les démissions ont créé une masse critique qui ne permet plus aucun départ dans cette “job family”. Pour laisser d’autres développeurs partir, il faudrait former ou embaucher par la suite, ce qui n’est pas cohérent. Nous avons souligné le besoin de revaloriser ce métier, tant sur l’aspect reconnaissance que sur l’aspect de son contenu.

Calendrier des prochaines réunions :

  • 30 octobre 2020 :  16h00-17h00
  • 18 novembre 2020 : 14h00-15h00
  • 27 novembre 2020 : 16h00-17h00
  • 11 décembre 2020 : 16h00-17h00
  • 17 décembre 2020 : 9h00-10h00