Accord télétravail

14
Avr

Des motifs de satisfaction !

La CFDT a signé ce nouvel Accord sur le télétravail car les mesures et les principes essentiels que nous revendiquions ont été acceptés. Mis en place chez Amadeus en 2012, il était majoritairement pratiqué à raison d’une journée par semaine par 38% des salariés.  

La crise sanitaire sans précédent a permis de mieux comprendre les avantages et contraintes du télétravail et nous a permis de revoir le modèle pour la sortie de crise et garder un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. 

Le volontariat perdure, sans oublier de s’adapter au collectif. C’est fort de cette expérience que la direction a accepté de nous faire une proposition locale qui va plus loin que celle du groupe Amadeus. 

Cet avenant se substitue de plein droit à toutes les dispositions antérieures issues de l’accord du 20 juin 2012 et à ses avenants successifs.

 

Les grands axes du nouveau dispositif de télétravail applicables à compter du 1er juin 2021 :

1. Modes et éligibilité

Tous les salariés, y compris ceux déjà sous accord, vont pouvoir bénéficier de ce nouveau dispositif et vont devoir se positionner s’ils sont intéressés, à l’exception des postes suivants: Infirmière, Documentaliste, Event Manager, Event Management Senior Manager, Event Management Even Specialist. Les Directeurs sont également exclus de ce dispositif.

Deux nouveaux modes de télétravail :

  • « Hybride » : jusqu’à 3 jours par semaine (ouvert à tous) 
  • « Full remote » 5 jours par semaine, limité uniquement aux salariés en CDI et à hauteur de 5% des effectifs (soit 200 personnes maximum). Les managers d’équipe ne sont pas éligibles.

Les salariés en temps partiel (temps partiels annualisés y compris) doivent avoir au moins deux jours par semaine de présence sur site. Une demi-journée de télétravail peut être accolée à la demi-journée non travaillée.
Ex : Un salarié travaillant à 90% (soit 4,5 jours travaillés avec le mercredi après-midi non travaillé) peut prendre 3 jours en télétravail en se positionnant le mercredi matin + 2 autres jours en télétravail afin d’avoir 2 jours sur site. 

Le télétravail ponctuel (hors accord) reste toujours possible :  

  • Pour raisons personnelles justifiées : à demander par e-mail à votre manager et Ressources Humaines (P&C). 
  • A l’initiative de l’employeur : continuité d’activité, pandémie, épisode climatique…  

 

2. Dispositions principales

Processus simplifié pour adhérer :

  • Plus d’avenant à votre contrat de travail 
  • Circuit d’approbation clairement défini 
  • Dépôt de candidature au télétravail courant avril via un formulaire dédié et réponse des Ressources Humaines (P&C) par e-mail. Gardez précieusement l’e-mail de Ressources Humaines (P&C). 

Périodicité

  • Le nombre de jours demandés par semaine constitue la règle. Pour plus de flexibilité, une souplesse d’aménagement (regroupement de jours) est possible mais circonscrite au mois considéré. A définir et formaliser avec votre manager.  
  • Le début de la période de télétravail devra être un 1er du mois. 
  • Déclarés dans WTS, les jours réellement télétravaillés permettront d’obtenir l’indemnité mensuelle de télétravail et la prime de transport. 

Lieu d’exercice

France Métropolitaine et Corse uniquement.

Plusieurs lieux de télétravail habituels doivent être déclarés lors de l’inscription (Résidence principale, résidence secondaire…). A titre exceptionnel, possibilité de déclarer une autre adresse par email à son management et les Ressources Humaines (P&C).

Accompagnement

Pour prévenir des Risques Psycho-Sociaux (RPS) : Un bilan entre le salarié/collaborateur et son manager sur l’organisation en télétravail devra être réalisé une fois par an a minima, de préférence dans le cadre de l’entretien annuel. Nous restons à votre disposition en cas de besoin. 

Prise en charge financière 

  • Allocation forfaitaire versée par l’employeur 
Télétravail Forfait
1 ou 2 jours/semaine  20 (€/mois)
3 jours/semaine  20 (€/mois) + 10€ le mois suivant s’il y a eu effectivement 12j/mois déclarés dans le WTS
5 jours/semaine30 (€/mois)
Les exonérations de cotisations et de contributions sociales résultent des dispositions prévues par l’URSSAF.
  • Prime forfaitaire exceptionnelle d’installation  
    – 400 € bruts à partir de 2 jours de télétravail par semaine, si positionnement avant le 31 décembre 2021.   
    – A partir du 1er janvier 2022, tout nouvel embauché pourra percevoir une prime d’installation de 250 € bruts s’il se positionne immédiatement dans un dispositif à minima de deux jours par semaine. 
    – La durée d’engagement est d’un an minimum, le cas échéant l’entreprise pourra en demander le remboursement. Montants soumis à cotisations sociales et à impôts. 
  • Abondement exceptionnel au Plan d’Epargne Entreprise de 800 € bruts, versé en octobre pour tous les salariés justifiant d’une ancienneté de 3 mois au moment du versement. Remplace le supplément d’intéressement dont le mécanisme n’a pas pu être mis en œuvre faute de (bons) résultats de l’entreprise en 2020.
  • Le matériel IT fourni en fonction du nombre de jours choisi : 

 


Base documentaire :  


Vous devez garder vos enfants ?

Pendant ce nouvel épisode de confinement, si vous n’avez plus de congés payés ou de RTT à prendre avant fin mai / fin aout 2021, et que vous devez garder vos enfants, vous pouvez poser les congés enfants malades sans justificatif